Peu importe que ce soit dans l’appartement loué ou à l’extérieur dans la cour : si un chien aboie constamment, c’est non seulement désagréable pour le propriétaire du chien, mais aussi pour toutes les personnes se trouvant à proximité immédiate. Nombreuses sont les raisons qui se cachent derrière ce comportement. Si vous voulez épargner vos propres nerfs et ceux de vos voisins, vous devez rapidement découvrir ce qui motive votre compagnon à quatre pattes à se comporter. De plus une trop grande pression sur ses cordes vocales peut lui causer des problèmes de santé, comme la laryngite.

Un facteur très important dans d’aboiement : la race

Avant d’acheter un chien, tout propriétaire potentiel doit se renseigner sur la race préférée. Chaque quadrupède possède des caractéristiques typiques de la race, génétiquement prédisposées. Il y a donc des chiens qui aboient beaucoup par nature. Leur tempérament est souvent dû à leur utilisation originale : un chien qui a la fonction de chien de garde dans le sang est en conséquence très vocal. Souvent, le moindre bruit dans l’escalier ou des promeneurs inoffensifs passant dans la cour suffisent pour déclencher un aboiement. Même les petits chiens, comme le Spitz, ont généralement un comportement territorial distinct et font du bruit pour s’affirmer face à des congénères plus grands ou à des étrangers. Le Jack Russell Terrier et le Carlin font également partie des races de chiens les plus “bavardes”.

Les caractéristiques de votre quadrupède et de l’environnement doivent correspondre. Les chiens qui ont une très forte envie de bouger ne sont pas bien soignés dans un petit appartement loué et sont rarement suffisamment occupés. La conséquence : des aboiements constants. Bien entendu, avec une éducation appropriée et une certaine formation, vous pouvez travailler avec succès sur le comportement de votre compagnon à quatre pattes. Cependant, vous pouvez compter sur des esprits plus calmes dès le départ. Par exemple, le Labrador et le Grand Danois sont assez détendus et, malgré leur taille, peuvent même être gardés à l’intérieur – à condition qu’ils soient autorisés à faire de longues promenades et soient gardés d’une manière adaptée à l’espèce.

Le défi peut être une raison d’aboyer

Il n’y a pas que la race qui influence le comportement d’un quadrupède. Fondamentalement, chaque chien peut être sous-défendu ou souhaiter plus d’attention. Les aboiements bruyants et non désirés sont alors souvent l’exutoire de la frustration. Les raisons peuvent être un manque d’exercice, le fait d’être trop souvent seul et pendant trop longtemps et des activités trop rares pour la tête. Découvrez le plus rapidement possible ce qui manque à votre cher compagnon à quatre pattes pour une vie équilibrée. C’est la seule façon d’assurer une vie harmonieuse ensemble et vos voisins seront également heureux.

Un aboiement de peur constant

La peur est également une cause racialement indépendante d’aboiements constants. Si votre compagnon à quatre pattes fait cela lorsque vous quittez l’appartement ou la maison, cela peut être dû à une grande peur de la séparation. Les mauvaises expériences que votre nez-peluche a pu avoir dans le passé peuvent également conduire à des aboiements excessifs et doivent être arrêtés en douceur, avec une formation professionnelle adéquate.