Face à une maladie de peau qui ne passe pas ou revient sans cesse chez votre chat, il faut envisager l’hypothèse d’une psychodermatose.

Qu’est ce qui se cache derrière ce mot barbare : une maladie cutanée d’origine psychologique ; le chat est un animal qui peut surréagir à certaines situations et déclencher des démangeaisons qui peuvent aboutir à des lésions graves de la peau sous la forme de croutes et de perte extensive de poils.

C’est souvent un toilettage excessif qui va provoquer l’apparition des lésions. Un déménagement, l’arrivée d’un bébé, de nouveaux voisins ou d’un nouveau congénère peuvent déclencher ces situations de crise ; face à une telle situation, il faut aider votre chat à retrouver son équilibre en lui donnant plus d’attention, en évitant les punitions et en ayant recours s’il le faut à des traitements de phéromonothérapie ou de psychotropes que votre vétérinaire vous prescrira.