Noel période dangereuse pour nos animaux de compagnie? Cela peut vous paraître surprenant ; pourtant un certain nombre de danger existent pour nos chiens et nos chats au moment de Noel. le danger peut venir de la chute de l’arbre. Les fils d’ange dont on se sert aussi parfois pour la décoration peuvent être dangereux si le chat ou le chien en ingère. Au mieux, cela va provoquer des vomissements, au pire une occlusion. Cette dernière constitue une urgence vétérinaire.

L’occlusion peut également être due à un décor de sapin ou un morceau de décor brisé au sol.

Pas question de se priver du sapin pour autant, mais pensez à placer les décors sur les branches les plus hautes en faisant en sorte qu’ils soient convenablement fixés. De même, la guirlande électrique doit être hors de portée afin d’éviter tout risque d’électrocution.

Si les cadeaux sont placés au pied de l’arbre, méfiez-vous également que le chat ne prennent pas un « coup de folie » en voulant jouer avec les rubans qui les entourent. Cela aussi pourrait provoquer la chute de l’arbre.

Passons maintenant à table. Bon, il a bien le droit à une « lichette » de foie gras, mais surtout n’en abusez pas. Ne laissez pas non plus ce met sans surveillance. Votre compagnon ne serait pas le premier chien ou chat à venir croquer allègrement dedans !

Attention à l’abus de sel qui peut être nocif. Notamment avec les poissons tels les saumons ou truites fumés que l’on sert en cette période.

Oie, dinde s’invite souvent à table. Attention aux petits os qu’elles renferment et évitez de manière générale tout au long de l’année d’en donner à votre compagnon, tout comme ceux de lapin ou de poulet.

Les marrons et les châtaignes contiennent pour leur part des tanins pouvant entraîner divers troubles : vomissements, diarrhées, ballonnements, voire occlusion.

Cela est valable aussi toute l’année pour le chocolat, notamment le noir. Il renferme une substance que le chien et le chat ne parviennent pas à éliminer : la théobromine. Ingérée en grande quantité, l’intoxication peut entraîner la mort. Enfin, le café peut être à l’origine de troubles nerveux. On en trouve à cette période dans les chocolats ou dans les buches. Inutile de dire que la consommation d’alcool n’est pas recommandée pour les chiens et chats. Mais il arrive que certains d’entre eux lèchent des fonds de verres.

Sel de déneigement et antigel : danger

L’antigel pour voiture représente un réel danger pour les chiens et surtout les chats. Comme ce produit est un peu sucré, son goût est appètent pour l’animal. Mais il est très toxique et peut entraîner la mort. Aussi, veillez à enfermer ce produit dans un lieu sûr et à nettoyer toute trace qui se serait répandue sur le sol. Son ingestion constitue une urgence vétérinaire.

Le sel utilisé pour le déneigement sur les trottoirs, par exemple, peut provoquer des irritations et des plaies entre les doigts et aux coussinets. Il convient de bien lui rincer les pattes au retour de promenade à l’eau claire et tiède avant de bien sécher. Quant à l’ingestion de sel de déneigement, elle peut être source de nombreux troubles pour lesquels une consultation vétérinaire s’imposera en urgence.

Des plantes dangereuses

Certaines plantes que l’on trouve en particulier au moment des fêtes de fin d’année sont toxiques pour les chiens et les chats, tels que :

-le poinsettia (aussi appelé étoile de Noël)

-le gui

-le houx

-l’if (sorte de pin dont on se sert pour fabriquer les couronnes de l’Avent).

Plusieurs symptômes peuvent apparaître selon la plante ingérée : vomissements, diarrhées, réactions cutanées, écoulement au niveau des yeux, salivation, perte d’équilibre, etc. dans tous les cas, l’intoxication est une urgence vétérinaire et il convient de consulter sans attendre.

Protégez ses coussinets

Les jours de neige, vous pouvez appliquer un mélange de glycérine et de vaseline (une part de glycérine pour trois parts de vaseline) sur les coussinets avant chaque sortie.

Au retour, il faudra les nettoyer l’eau claire et tiède pour éliminer les résidus de sel. Séchez soigneusement les pattes, car des coussinets gelés deviennent fragiles.

Si vous résidez dans une région « enneigée » ou que prévoyez un séjour à la neige, préparez votre chien deux à trois semaines avant. Appliquez une solution tannante sur la voûte plantaire. Elle renforcera la résistance des coussinets.

Il existe chez le vétérinaire un produit à base de cire que l’on applique sur les coussinets avant la promenade.

L’heure du cadeau

Un balle, un jouet fabriqué maison, une friandise spécialement adaptée pour animaux… avec peu de chose votre chat ou votre chien pourra lui aussi être de la fête.

C’est davantage symbolique qu’autre chose, et cela fait plaisir avant tout aux maîtres, mais pourquoi pas, après tout ?

Par contre, un nouveau coussin, un manteau, une laisse toute neuve ou un collier rutilant ne seront certainement pas autant appréciés par votre compagnon, même s’ils sont plus utiles. Rappelez-vous : ce sont des animaux et ils réagissent avec leurs propres codes.