C’est dans « Alice aux pays des merveilles » de Lewis Carroll (1865) à la fin du XIXe siècle, que le «  Cheshire Cat » ou le « Chafouin » en français, est déjà représenté sous l’aspect d’un British Shorthair tabby. Ainsi à la même période des éleveurs Anglais, dont un s’appelait H. Weir se mirent à sélectionner des chats de gouttière les plus beaux et les plus costauds.et ils furent exposés au Crystal Palace de Londres pour la première fois en 1871.

Ils sont appelés pour cette occasion British Shorthair, ceci afin de pouvoir les distinguer d’une part des chats étrangers (foreign) et orientaux, mais aussi afin de pouvoir les différencier des chats à poils longs comme le chat Angora. Le chat British Shorthair, est similaire au chat Européen à poils courts de l’Europe Continentale et aussi du chat Américan Shorthair des Etats-Unis.

Mais les tout premiers chats British Shorthair essentiellement gris bleu rappelaient vraiment le Chartreux, et cette similitude donna l’idée de faire des croisements entre ces deux races de chat, mais hélas la F.I.Fe (Fédération Internationale Féline européenne) ne voulut reconnaître qu’une seule de ces races, et en 1977 cette même F.I.Fe sépara de nouveau les deux espèces en donna aux éleveurs l’interdiction de les croiser. Mais un peu avant cela, un British Cat Club avait été fondé en 1901.

Ainsi après la Seconde Guerre, mondiale des croisements sont effectués avec des chats Persans, ceci afin de rendre la race du chat British Shorthair plus lourde et plus ronde et pour obtenir également plusieurs gammes de couleurs de robe différentes. Puis de nouveaux « motifs » comme le : colourpoint furent reconnus. Aux Etats-Unis le British Shorthair est croisé avec des Américan Shorthair et la C.F.A. accepte la race dans les années 1980. Le dernier standard du chat British Shorthair est publié en 1993 par la T.I.C.A (The Internationale Cat Association), en 1979 c’est la France qui homologue cette espèce, et contrairement à beaucoup d’autres races le chat British Shorthair est très populaire et assez répandu.

Pour les amateurs de gros « matous » le British Shorthair est vraiment idéal. C’est un chat de taille moyenne à grande et son poids peut varié de 4 kg à 8 kg. Il a un corps de type semi-cobby à cobby (corps massif, court et musclé), il est robuste et puissant. Le chat British Shorthair, a une tête bien ronde, massive et large, ses joues sont bien remplies, Le museau de ce chat est bien net avec les pourtours arrondis aussi, son nez est court, large et bien droit, un peu retroussé, et il présente une petite courbure à la base mais sans stop. Son menton est ferme présentant une ligne verticale avec le nez.

Le British Shorthair à un cou très épais et fort musclé. Les oreilles du chat British Shorthair sont de taille moyenne et larges à la base du crâne, elles sont arrondies au bout, et bien espacées. Ce chat à de grands yeux ronds et l’espace entre ceux ci est assez large, la couleur doit être conforme à celle de la robe du chat c’est à dire cuivre, orangé foncé, vert ou bleu-vert, et bleu. Le chat British Shorthair à le corps très puissant et solide avec un poitrail, des épaules et des hanches larges, sa musculature est très bonne. Les pattes de ce chat sont courtes et assez imposantes, l’ossature et la musculature sont fortes, les pieds sont ronds.

La longueur de la queue du chat British Shorthair, est équivalente au 2/3 de la longueur du corps, celle ci est épaisse à la base et part en s’affinant légèrement jusqu’au bout qui lui est, arrondi. Le chat British Shorthair a la robe fournie, courte, et un peu ébouriffée, sa constitution est ferme et pelucheuse, son sous poil est dense. Il existe également un British Shorthair « version poils longs » c’est le British Longhair, c’est le résultat d’un croisement avec un chat Persan. Toutes les couleurs sont tolérées chez le chat British Shorthair, mais le British Blue est le plus sollicité et le plus prisé. Il est tout à fait possible d’accoupler un British Shorthair avec un Scottish Fold, et le chat Manx, mais aussi avec un chat Américan Wirehair et un chat Cymric.

Le British Shorthair, est un chat très paisible et patient, il nous fait « craquer » avec ses allures de nounours. Ce chat n’est pas du tout émotif et il est très équilibré, il se sent aussi bien en ville qu’à la campagne c’est un chat vraiment facile à vivre, et c’est en plus un chasseur très redoutable. Le British Shorthair s’accorde très bien avec les chiens ainsi qu’avec ses semblables, il est très joueur et n’est vraiment pas envahissant. Il lui faudra attendre l’âge de 2 à 3 ans pour atteindre sa maturité, et sa puberté est un peu tardive aussi. Cet adorable animal ne vous posera pas de problèmes au niveau de son entretien car il lui suffit d’un brossage hebdomadaire, mais au moment de la mue (qui est relativement importante) il lui faudra un peignage par jour. Mais on peut bien lui accorder cela, car le chat British Shorthair est vraiment un amour de matou.

british