Le Balinais est un chat vif et malicieux qui est arrivé vers les années 1940. Des éleveurs des Etats Unis sont intrigués par des Siamois qui viennent au monde avec une fourrure à poils mi-longs, ils ignorent si ceci est la cause d’une modification dû à des gènes mutants, ou si c’est tout simplement un croisement avec un chat Persan.

Bien avant l’apparition du Balinais, les chats à poils longs étaient jugés sans valeur, c’est seulement après la Seconde Guerre mondiale, qu’une américaine vivant en Californie du nom de Marion Dorsey, s’est mise à re-développer ces «Longhair Siamese» ou Siamois à poils longs. Mais le nom actuel de ce chat est bien sûr le «Balinais».

Ce qui rappelle un peu ses origines asiatiques, et en même temps la grâce de ses mouvements tels que ceux effectués par les danseuses à Bali. Maurice Béjart disait : «qu’il y avait un très grand rapport entre la danse et le chat, que tous les danseurs en général en étaient très proches, et qu’il en connaissait peu qui ne les aimaient pas. Car les danseurs ont la même sensibilité et la même approche du beau, du mouvement souple, et des gestes déliés».

Ces chats Balinais ont été exposés en 1955, la T.I.C.A (The International Cat Association) et le C.F.A. (Cat Fancy Association) reconnaissent la race en 1970 et la F.I.Fe (Fédération Internationale Féline) lui donne un standard en 1972, la France en 1983. Ce chat est peu connu et peu répandu en Europe.

Selon les critères de sélection, le chat Balinais doit avoir une tête de grandeur moyenne, triangulaire et longue, avec un profil droit, son front est plat et son museau fin. Son nez est long aussi et droit, c’est un chat avec un menton moyen. Son aspect général présente une ligne svelte, c’est un chat élégant, très souple et bien musclé. Les oreilles du Balinais sont grandes et larges, elles sont bien espacées, velues avec une petite touffe sur le bout et elles sont arrondies à l’extrémité. Les yeux sont placés en oblique, ils sont moyens en forme d’amande, mais la couleur doit être d’un bleu très intense même chez les chats Balinais à robes diverses.

Il a le corps d’un chat de type «oriental», avec une ossature fine et une musculature bien ferme, ses pattes sont en proportion avec sa taille, c’est-à-dire longues et fines, le Balinais a de petits pieds de forme ovale et des touffes de poils entre ses doigts. Son cou est mince et long, c’est un chat avec un port de tête très élégant. La robe est faite de poils mi-longs assez fins et très soyeux, toutes les couleurs du chat Siamois connues sont permises. En général le Balinais est un chat très joueur et extraverti, il est un peu plus calme que son cousin Siamois et se trouve être un peu moins bavard que lui !

Ce n’est pas un solitaire et adore la compagnie, il ne décline pas la présence d’un autre chat, ni celle d’un chien auquel il a été habitué.Le Balinais est malgré tout sensible et très attachant, il se montre exclusif au regard de son maître. Un jardin sera le bienvenu car il aime chasser et il a besoin d’activités. Malgré la semi longueur de ses poils, c’est un chat qu’il ne faut brosser qu’une fois par semaine et sa mue n’est pas excessive. Et si vous désirez avoir des petits Balinais, sachez que le mariage entre un Siamois et un Oriental est autorisé, et ils n’en seront que plus beaux !

balinais