Attention !

Ce documentaire est à déconseiller aux enfants de moins de 16 ans. Ames sensibles s’abstenir. Ce film documentaire américain traite de la place de l’homme dans la nature et de son action négative sur le monde animal. Aussi puissant que  » Une vérité qui dérange  » de Al Gore. Il faut le voir absolument ! Il a eu un énorme succès aux USA et remporté de nombreux prix et a été nominé aux Oscars.

Le narrateur est le célèbre acteur Joaquin Phoenix (Gladiator) et la musique est de Moby. Il y est question notamment de l’industrie et de sa responsabilité dans la cruauté envers les animaux (attention : certains passages sont très durs), comme par exemple la façon abominable dont les japonais exécutent les dauphins pour vendre ensuite leur chair, en la faisant passer pour de la baleine, contournant ainsi la loi.

Synopsis : en utilisant des caméras cachées et des images jamais montrées, EARTHLINGS est une chronique des pratiques des plus grandes industries actuelles, dont les profits dépendent pour toutes – d’une manière ou une autre – de l’exploitation animale. Note : C’est un des meilleurs documentaires que j’ai vu dernièrement, de par la qualité photographique, la musique et la profondeur du thème abordé.

Le trafic des animaux représentent aujourd’hui la troisième manne financière mondiale après les armes et la drogue.